Le numéro d’assurance sociale au Canada

Mis en avant

Le Numéro d’Assurance Sociale (NAS ou SIN en anglais) est un numéro qui est obligatoire si l’on souhaite travailler au Canada. Si vous voulez trouver un job lors d’un séjour linguistique de longue durée vous devrez donc faire les démarches pour l’obtenir.

Sans titreLe NAS ne peut être délivré que sur le territoire canadien ; vous devrez donc faire la demande après votre arrivée. N’oubliez pas qu’il y a un petit délai pour l’obtenir donc préoccupez vous des démarches le plus tôt possible si vous souhaitez travailler rapidement.

Pour obtenir le numéro vous devez télécharger et remplir le formulaire dédié. Vous devrez vous munir d’une pièce d’identité et votre visa et vous rendre dans l’une des agences DRHC (Développement Ressources Humaines Canada) afin de faire valider votre dossier. Ils vous fourniront alors un document provisoire avec votre NAS, et vous recevrez sous une dizaine de jours, votre carte NAS, à conserver précieusement.

Préparer son entretien d’embauche en anglais

Si vous avez choisi de partir en séjour linguistique au Canada pour une longue durée, vous aurez l’occasion de trouver un petit job. Pour cela vous serez certainement amené à passer en entretien en anglais.

Sans titreComme lors d’un entretien en français, vous devrez parler du poste visé et éventuellement de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Pour cela, prenez soin de vous renseigner avant et surtout d’apprendre le vocabulaire adapté au secteur d’activité.

Ensuite, entraînez vous avant de passer devant le recruteur. Il est plus facile d’improviser en français qu’en anglais ! Réfléchissez à la façon dont vous vous présenterez, préparez des phrases pour parler de votre expérience ou de vos loisirs. Evidement vous ne pouvez pas connaître à l’avance les questions qui seront posées, mais en ayant une base vous partez plus confiant.

Si vous en avez l’occasion, répétez votre entretien avec une personne anglophone qui jouera le rôle de du recruteur et vous posera des questions.

En partant bien préparé, vous mettez toutes les chances de votre côté pour décrocher un petit job lors de votre séjour linguistique au Canada.

La formule cours + job au Canada

De nombreux étudiants souhaitant effectuer un séjour linguistique au Canada choisissent la formule cours d’anglais + Job. Ils peuvent ainsi améliorer leur anglais et avoir une expérience professionnelle à l’étranger tout en finançant une partie de leur séjour. Cependant, cette formule ne sera bientôt plus disponible suite à la réforme du Permis d’études canadien.

Sans titreEn effet, suite à de nombreux abus, le Gouvernement Canadien a décidé de modifier les conditions d’obtention du visa étudiant et ceux, à partir du 1er juin.
Vous retrouverez tous les détails de cette réforme dans cette vidéo : bit.ly/1lHznKy

Le site de vente de séjour en ligne Voyage-langue propose cette formule cours + job très demandée par les étudiants. Pour pouvoir en profiter, il faut déposer son dossier avant la fin du mois de mai (les départs pouvant s’effectuer plus tard) car la formule ne sera bientôt plus disponible à compter du 1er juin.

Si vous avez pour projet de faire un séjour linguistique au Canada vous devez donc contacter rapidement un consultant pour pouvoir mettre en place votre dossier.

N’hésitez plus, réservez votre séjour dès à présent !

Rédiger un CV canadien

Si vous effectuez un séjour linguistique au Canada de longue durée, vous pourrez trouver un petit job sur place. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’oubliez pas de modifier votre CV, afin qu’il corresponde aux normes canadiennes. Sans titre

Tout d’abord, contrairement au CV français, le CV canadien ne doit pas obligatoirement tenir sur une seule page.
Vous ne devez jamais indiquer votre âge, sexe, situation civile et ne jamais mettre une photo. Ces éléments pouvant conduire à des discriminations ils sont très mal perçus lorsqu’ils sont présents sur les CV outre-Atlantique.

Ensuite, indiquez rapidement en haut de votre CV le poste visé. Vous pouvez soit mettre simplement le titre du poste (ex : serveur, vendeur…) ou développer en une ou deux phrases pour montrer que votre expérience répond aux exigences du poste.

Enfin, listez les compétences et aptitudes dont vous disposez et qui sont en rapport avec le poste avant de lister vos expériences professionnelles et vos diplômes. Ces deux sections sont semblables au CV français.

N’oubliez pas de joindre des références à votre CV. Généralement il en faut trois, qui peuvent être soit un contact indiqué à la fin de la lettre (nom de la personne, entreprise, e-mail et téléphone) soit directement une lettre de référence. Ces références sont très importantes, elles peuvent être celles d’anciens employeurs, responsables de stages ou même professeurs si vous n’avez aucune expérience professionnelle. Elles ne seront pas forcément en rapport avec le domaine visé mais il s’agit avant tout de mettre en avant des qualités comme le sérieux, la ponctualité, l’implication, etc.

Maintenant il ne reste plus qu’à vous lancer !

Les jobs les plus courants en PVT

Si vous souhaitez partir un an au Canada et ainsi effectuer un séjour linguistique de longue durée, le PVT est le visa le plus approprié. Il vous permettra de travailler facilement sur place. Sans titre

Voici les domaines dans lesquels vous aurez le plus de chances de décrocher un job :

  • Hôtellerie / Restauration

Ce domaine recrute beaucoup et il n’est pas nécessaire d’avoir une grande expérience. Vous pouvez postuler dans les chaines de cafés et de restauration rapide, en vous déplaçant directement sur place car il s’agit de la méthode la plus efficace ce type de job.

  • Vente

Vous pouvez trouver un travail dans une boutique à condition d’avoir une bonne maitrise de l’anglais et une bonne présentation. Souvent il est également préférable d’avoir une expérience dans ce domaine. Encore une fois il est conseillé de se rendre directement sur place avec un CV à jour et son plus beau sourire !

  • Cour de français

Vous pouvez donner des cours de français si vous vous rendez dans la partie anglophone du Canada. Renseignez vous auprès des organismes qui proposent des cours de langue ou passez une petite annonce en soulignant que vous êtes d’origine française, ce qui est évidemment un atout pour donner des cours de français !

Pour postuler il vous faudra un Cv à jour et aux normes canadiennes. Le site ENIC-NARIC, le réseau des centres nationaux d’informations sur la reconnaissance académique peut vous aider à trouver l’équivalence de votre diplôme ce qui vous permettra de trouver un emploi en rapport avec vos études.

La déclaration d’impôts au Canada

Au Canada, tous les revenus perçus en travaillant sont imposables. Il faudra donc remplir sa feuille d’impôts, ce qui est d’ailleurs intéressant car l’Etat pourra en rembourser une partie.

ImpotsTout d’abord, il faut savoir que le montant de l’impôt dépend de la province dans laquelle on habite et si l’on est considéré comme résident ou non. Avec un PVT, vous êtes considéré comme non-résident.

Il faut remplir sa déclaration avant le 30 avril suivant l’année imposable, c’est à dire que, comme en France, on payera en avril 2014 les impôts de l’année 2013. De plus, quelle que soit la province où l’on réside il existe deux déclarations, celle pour les impôts provinciaux et celle pour les impôts fédéraux.

Il n’est pas obligatoire de remplir cette déclaration, alors quel est l’intérêt de le faire ?
Au Canada, les impôts sont prélevés à la source, c’est à dire qu’ils sont directement prélevés sur les salaires et apparaissent sur les feuilles de paye. Selon la durée de travail et le salaire perçu, il est possible que ces impôts ne correspondent pas à ce que l’on a vraiment travaillé. Ainsi, on peut avoir trop payé et dans ce cas l’Etat rembourse la somme.
Remplir cette déclaration est donc souvent intéressante car elle permet de se faire rembourser une partie de ce que l’on a payé au fur et à mesure de l’année.

Cependant, ces démarches administratives sont souvent longues et compliquées donc si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire aider sur le site taxback qui s’occupera de ces formalités à votre place et créditera l’argent remboursé directement sur votre compte.

Trouver un job au Canada

Lorsque l’on part en séjour linguistique au Canada grâce à un PVT ou avec un permis de travail + d’études, trouver un petit job est un excellent moyen de s’autofinancer.

serveuse

Sachez dans un premier temps que beaucoup de petits boulots sont à temps partiels sur place. Néanmoins, il est tout à fait possible de cumuler deux emplois.

Pour tous les jobs en contact direct avec les clients comme serveur ou vendeur, il faut savoir que le service à la clientèle est quelque chose de très important. Au Canada plus qu’en France, il faudra toujours être extrêmement souriant et toujours aller vers le client en premier sans attendre qu’il demande.

Ces petits jobs sont payés à la semaine – le salaire minimum est compris entre 8$ et 10,25$ de l’heure et la durée de travail est de 40h par semaine.

Pour trouver des annonces d’emplois vous pouvez consulter les sites suivants :

–       Monster

–       Canadajobs

–       SimplyHired

–       Workopolis

–       Craigslist

Il est également possible de passer par des agences d’intérim comme par exemple Kelly Services, Manpower ou Adecco.

Lorsque l’on cherche un emploi dans la restauration ou l’hôtellerie, se déplacer reste une méthode efficace qui permettra de prouver votre motivation.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !