Les PVT Canada, c’est fini pour cette année !

Samedi 1er mars a eu lieu l’ouverture de la troisième et dernière tranche des PVT. Cette fois ci les quotas ont été atteins en 9 minutes, un temps record.

Sans titreAu total, 6750 PVT ont été distribués faisant tout de même de nombreux déçus n’ayant pas pu décrocher ce précieux visa. Ces dernières années, le nombre de jeunes français souhaitant partir au Canada a explosé. En 2010, il avait fallu 36 jours à l’Ambassade pour remplir les quotas, alors que quatre ans plus tard, les PVT ont été attribués en quelques minutes.

Cette année a également été la première année où l’inscription s’est faite par ordinateur. Avant tout se faisait avec un dossier papier transmis par la poste mais cette année l’Ambassade a voulu moderniser son système.  Cependant, de nombreux bugs ont entravé les inscriptions, créant une vague de mécontentement.

Pour ceux qui n’ont pas pu obtenir de PVT cette année, vous pourrez toujours retenter votre chance l’année prochaine ou choisir de partir en séjour linguistique au Canada avec un permis d’études et un permis de travail.

Partir en PVT en couple

Quand on choisit de partir au Canada en PVT, il est parfois compliqué d’abandonner sa moitié en France… Sachez qu’une solution existe : il est possible de faire une demande « de couple » à condition de remplir certaines conditions.

Sans titreTout d’abord, pour répondre au critère de « couple » vous devez soit être marié soit pouvoir prouver que vous vivez ensemble depuis plus d’un an.

Chacun doit faire la demande séparément tout en mentionnant le ou la conjointe. Ainsi vous serez assurés d’avoir tout les deux le même réponse qu’elle soit positive ou négative. Il est également conseillé de mentionner votre conjoint(e) dans votre lettre de motivation en précisant qu’il ou elle fait également une demande de PVT.

Attention cependant, en remplissant votre demande, vous risquez de trouver le terme « accompagnement », ce qui signifie dans ce cas que vous voulez partir avec une personne qui est à votre charge ; or cela est interdit pour un PVT.
Si vous rencontrez une question vous demandant si une personne vous accompagne pensez à répondre « non ».

Si vous n’arrivez pas à obtenir votre PVT vous pouvez toujours partir en séjour linguistique au Canada avec un permis d’études + un permis de travail !

L’ouverture des PVT Canada a déçu beaucoup de monde

Attendue depuis des mois par un grand nombre de personnes, l’ouverture des PVT Canada a fait l’objet d’une réelle campagne de « teasing » de la part de l’Ambassade du Canada, peut-être même un peu trop efficace…

Sans titre En effet, après avoir annoncé la date d’ouverture via leur compte Twitter, l’ambassade n’a averti de l’heure d’ouverture que 24h à l’avance, tenant en haleine tous les jeunes souhaitant partir en Working Holiday au Canada.

Pourtant, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Lors de la première session d’inscription, offrant les 2000 premières places, les internautes ont eu la mauvaise surprise de découvrir que le site dédié était indisponible. L’accès au formulaire était impossible et on pouvait lire le message suivant : « Le système Kompass éprouve actuellement une panne technique. Pour le moment, il n’est plus possible de créer un compte Kompass ni de se connecter à un compte existant pour accéder à une demande de participation »

Ce bug a évidemment déçu de nombreux internautes qui ont fait entendre leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

Il ne reste plus qu’à attendre l’ouverture des prochaines sessions d’inscriptions !

Les jobs les plus courants en PVT

Si vous souhaitez partir un an au Canada et ainsi effectuer un séjour linguistique de longue durée, le PVT est le visa le plus approprié. Il vous permettra de travailler facilement sur place. Sans titre

Voici les domaines dans lesquels vous aurez le plus de chances de décrocher un job :

  • Hôtellerie / Restauration

Ce domaine recrute beaucoup et il n’est pas nécessaire d’avoir une grande expérience. Vous pouvez postuler dans les chaines de cafés et de restauration rapide, en vous déplaçant directement sur place car il s’agit de la méthode la plus efficace ce type de job.

  • Vente

Vous pouvez trouver un travail dans une boutique à condition d’avoir une bonne maitrise de l’anglais et une bonne présentation. Souvent il est également préférable d’avoir une expérience dans ce domaine. Encore une fois il est conseillé de se rendre directement sur place avec un CV à jour et son plus beau sourire !

  • Cour de français

Vous pouvez donner des cours de français si vous vous rendez dans la partie anglophone du Canada. Renseignez vous auprès des organismes qui proposent des cours de langue ou passez une petite annonce en soulignant que vous êtes d’origine française, ce qui est évidemment un atout pour donner des cours de français !

Pour postuler il vous faudra un Cv à jour et aux normes canadiennes. Le site ENIC-NARIC, le réseau des centres nationaux d’informations sur la reconnaissance académique peut vous aider à trouver l’équivalence de votre diplôme ce qui vous permettra de trouver un emploi en rapport avec vos études.

L’assurance pour le PVT

Souscrire une assurance est obligatoire lorsque que l’on souhaite obtenir un Programme Vacances Travail au Canada. Cette assurance doit couvrir des points précis : maladie, hospitalisation et rapatriement, et ce, durant tout le séjour et dans tout le pays.

Sans titre
Si cette assurance est obligatoire, un justificatif de souscription ne sera pas forcément demandé pour le dossier du PVT. Cependant, à votre arrivée dans le pays, ce justificatif pourra vous être demandé à la douane. Il faut donc penser à l’imprimer et à le garder avec soi. De plus, cette assurance permettra de couvrir vos frais médicaux sur place. Cela peut sembler évident lorsque l’on est habitué au modèle français mais au Canada les frais médicaux ne sont pas gratuits et la facture peut très rapidement atteindre des sommes importantes.

Il existe de nombreuses assurances spécialisées dans les PVT. A vous de choisir celle qui vous convient le mieux en terme de remboursement des frais, d’indemnités… En fonction des options que vous choisirez les prix varient entre 25 et 35€ par mois.
N’oubliez pas de souscrire un contrat qui couvre la totalité de votre séjour car dans le cas contraire, l’entrée dans le pays pourrait vous être refusée. Si vous décidez de rester au Canada plus longtemps que prévu, pensez à faire rallonger votre contrat d’assurance.

La déclaration d’impôts au Canada

Au Canada, tous les revenus perçus en travaillant sont imposables. Il faudra donc remplir sa feuille d’impôts, ce qui est d’ailleurs intéressant car l’Etat pourra en rembourser une partie.

ImpotsTout d’abord, il faut savoir que le montant de l’impôt dépend de la province dans laquelle on habite et si l’on est considéré comme résident ou non. Avec un PVT, vous êtes considéré comme non-résident.

Il faut remplir sa déclaration avant le 30 avril suivant l’année imposable, c’est à dire que, comme en France, on payera en avril 2014 les impôts de l’année 2013. De plus, quelle que soit la province où l’on réside il existe deux déclarations, celle pour les impôts provinciaux et celle pour les impôts fédéraux.

Il n’est pas obligatoire de remplir cette déclaration, alors quel est l’intérêt de le faire ?
Au Canada, les impôts sont prélevés à la source, c’est à dire qu’ils sont directement prélevés sur les salaires et apparaissent sur les feuilles de paye. Selon la durée de travail et le salaire perçu, il est possible que ces impôts ne correspondent pas à ce que l’on a vraiment travaillé. Ainsi, on peut avoir trop payé et dans ce cas l’Etat rembourse la somme.
Remplir cette déclaration est donc souvent intéressante car elle permet de se faire rembourser une partie de ce que l’on a payé au fur et à mesure de l’année.

Cependant, ces démarches administratives sont souvent longues et compliquées donc si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire aider sur le site taxback qui s’occupera de ces formalités à votre place et créditera l’argent remboursé directement sur votre compte.

Les demandes de PVT pour 2O14 n’ouvriront pas en Novembre

L’Ambassade du Canada a annoncé le 15 Novembre sur Twitter, que les PVT n’ouvriront pas en Novembre. Il va falloir patienter encore un peu…

Sans titre Cela serait du à des négociations toujours en cours avec certains pays pour définir les quotas.

Toutes les personnes qui souhaitent soumettre leur candidature sont donc toujours dans l’attente de nouvelles de la part de l’Ambassade du Canada. Les rumeurs sur l’évolution de ce Visa vont-elles se confirmer ? Pour le moment il est impossible de le savoir…

Il ne reste donc plus qu’à patienter en attendant l’annonce officielle.

Pour ne pas rater l’ouverture, n’oubliez pas de vous inscrire sur le site de l’Ambassade du Canada afin de disposer de l’alerte qui vous informera en temps réel de cette ouverture.